Pages Navigation Menu

Dans le voyage, il n'y a pas de certitude, seulement de l'aventure...

Parc national d’Isalo, un incontournable au sud de Madagascar

Oasis d’un écosystème hors pair, lsalo a de quoi à offrir autant aux amoureux de la nature qu’aux amateurs de trekking.  Une des attractions principales de la route nationale N°7, mieux vaut dédier 2 à 3 jours pour le découvrir, afin de profiter au maximum des merveilles qu’abrite ce parc national.

 

Pour son accessibilité

Pour rejoindre Isalo, deux choix s’offrent à vous. La première consiste à prendre la RN7 et parcourir une distance d’environ 700 km, soit environ 15 heures de voyage. Pour la deuxième option, vous prenez l’avion pour atterrir à Tuléar avant de continuer sur la même route sur une section de  250 km, soit 4 heures de trajet. Pour ceux qui aiment s’aventurer en taxi-brousse pendant leurs voyages a madagascar tout compris, les gares routières de Fasan’Karana à Antananarivo ainsi que de Sanfily à Tuléar proposent des départs journaliers aux voyageurs.

Pour sa nature abondante

Divers circuits sont proposés dans le parc afin de dévoiler sa richesse naturelle et culturelle. Les uns vous mènent jusqu’à la piscine naturelle alimentée par une jolie cascade ainsi que devant les tombeaux des ethnies Bara et Sakalava. Les autres vous conduisent  jusqu’ à la reine et la fenêtre de l’Isalo. Cette dernière offre une vue à 180 degrés sur les paysages environnants. Au cours de votre randonnée, admirez les faunes et flores locales, telles que les différentes espèces d’oiseaux, de reptiles et de lémuriens…  ainsi que les autres attraits comme les canyons et la riziculture des paysans.

Pour les localités aux alentours

Ranohira, principale commune des ethnies Bara est connue par l’élevage des bétails. Symbole culturelle de la localité, les zébus constituent également un passe-temps pour les Bara, d’où leur pratique d’une sorte de rodéo, mais d’une façon purement malgache.  A environ 25 km de Ranohira se trouve également la ville d’Ilakaka. C’est un véritable « far west » typique du pays qui n’est autre qu’un haut lieu de gisement traditionnel de saphirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *