Pages Navigation Menu

Dans le voyage, il n'y a pas de certitude, seulement de l'aventure...

Guide touristique pour Miami

Guide touristique pour Miami

Bordée par les eaux cristallines de l’océan Atlantique, Miami est solidement enracinée sur la pointe méridionale de la Floride. À n’en pas douter, il s’agit de l’une des villes américaines les plus visitées au monde, chiffres à l’appui. En 2017, ce ne sont pas moins de 15,9 millions de touristes qui y ont fait le déplacement. À Miami, le mercure dépasse fréquemment la barre des 30 degrés durant les mois estivaux en raison de son climat tropical humide. Les touristes en quête d’une atmosphère plus respirable préfèrent s’y rendre entre les mois d’octobre et d’avril. Mais même durant les mois les moins chauds, les chapeaux et lunettes de soleil ne seront pas de trop (voilà qui ferait un magnifique proverbe) ! En dépit de ses accents hispaniques, toujours plus nombreux sont les étudiants du monde entier à effectuer un séjour linguistique à Miami dans la perspective de consolider leurs compétences en anglais.

Les sports de plein air et la natation sont évidemment les disciplines les plus pratiquées à Miami, et ce qu’importe le moment de l’année. À cet effet, ne commettez jamais l’erreur d’oublier votre maillot de bain et vos vêtements de plage au moment de faire vos valises ! À Miami, vous ne manquerez pas de constater par vos propres yeux que la tenue vestimentaire classique y est assez décontractée : jeans, T-shirts, shorts et bermudas sont les vêtements les plus rituellement portés. Ville dynamique par excellence, Miami compte parmi les destinations touristiques les plus plébiscitées par les résidents américains et les villégiateurs étrangers. Et même si les vacanciers ne jurent que par ses plages de sable fin, la ville regorge de lieux d’intérêt touristique, récréatif et culturel que nous allons découvrir ensemble.

Miami Beach et South Beach

La plupart des visiteurs commencent leur pèlerinage à Miami Beach. À la fois station balnéaire et municipalité à part entière, la ville prend la forme d’une île barrière longiligne interconnectée avec le reste de la région métropolitaine de Miami par un jeu de ponts routiers. Baignée par la baie de Biscayne et l’océan Atlantique, Miami Beach se distingue par ses plages de sable blanc qui s’étendent à perte de vue. Il va sans dire que la natation, le surf, la navigation de plaisance, la plongée sous-marine et le parachute ascensionnel comptent parmi les activités les plus populaires du coin. Les rues de Miami Beach sont tapissées de complexes hôteliers aux dimensions impressionnantes, d’appartements de vacances et de condominiums exclusivement destinés aux estivants et aux résidents saisonniers. La région est également parsemée de restaurants, bars et discothèques.

Quartier emblématique de Miami Beach, South Beach est célèbre pour sa gigantesque collection de bâtisses pastellisées construites dans les années 30 dans le style art déco et restaurées dans le strict respect de cette architecture caractéristique. Nombreuses sont d’ailleurs les personnalités fortunées du coin à avoir élu domicile dans ces somptueux bâtiments colorés en jaune, rose, bleu ciel et vert citron. Le quartier art déco s’étend sur une zone compacte entre Lincoln Road, Ocean Drive, Alton Road et South Pointe Drive. Nous ne serons pas étonnés d’apprendre que quelques-uns des bars et restaurants les plus branchés de Miami Beach se trouvent à South Beach, où le rythme endiablé des mélodies cubano-américaines peut être entendu jusque tard dans la nuit. Profitez également de votre passage pour visiter la « Casa Casuarina » qui fut la résidence principale de Gianni Versace, le célèbre styliste italien et fondateur de l’entreprise de mode éponyme.

Little Havana, Villa Vizcaya et Coral Gables

Situé à l’ouest du centre-ville de Miami, le long de la Southwest Eighth Street (« Calle Ocho » en espagnol), le quartier de Little Havana est considéré comme le centre culturel, social et politique de la communauté cubaine exilée aux États-Unis. Outre les Cubains qui ont fui le régime castriste à compter de 1959, de nombreux réfugiés latino-américains (du Honduras et du Nicaragua) ainsi que des immigrants originaires de Porto Rico s’y sont également installés. De nos jours, la place de l’espagnol dans la ville de Miami occupe une place si prépondérante qu’il n’est pas rare d’y voir des panneaux routiers transcrits dans les deux langues (anglais et espagnol). À Little Havana, en plus d’y trouver des spécialités culinaires cubaines absolument délicieuses, vous pourrez y apprécier le rythme cadencé de la musique hispanique traditionnelle à tous les coins de rue.
À proximité immédiate du centre-ville se dresse la Villa Vizcaya, résidence d’hiver de l’ancien industriel et homme d’affaires James Deering. Construit dans un style architectural qui se rapproche de celui de la Renaissance italienne, le domaine accueille aujourd’hui un jardin botanique accessible au public.

Au sud de Miami, vous trouverez la ville de Coral Gables, laquelle abrite l’université de Miami et le National Hurricane Center (centre de prévisions météorologiques). Dès que vous y serez, allez piquer une tête dans la « Venetian Pool », une piscine d’inspiration vénitienne taillée dans un bloc de corail et alimentée par des sources naturelles. La ville abrite également le jardin botanique tropical « Fairchild » qui, du haut de ses 34 hectares, présente de très nombreux spécimens de plantes tropicales rares.

Le Miami Seaquarium, Biscayne Park et les Everglades

Si vous êtes du genre à préférer le contact avec la nature, rendez-vous sur l’île de Virginia Key et n’ayez d’yeux que pour son célèbre océanarium. Ouvert en 1955, le Miami Seaquarium accueille en effet de très nombreuses espèces animales marines : dauphins à flancs blancs, orques, requins, tortues de mer et lamantins. Enfin, il serait vraiment dommage de ne pas tirer profit de votre séjour à Miami pour partir visiter le parc national des Everglades et celui de Biscayne. Le premier renferme officiellement le plus vaste milieu naturel subtropical du pays. Chaque année, un million de personnes s’y pressent pour y admirer de nombreuses espèces végétales (choux palmistes, palmiers des sables, tamariniers, cafés sauvages …) et animales dans leur habitat naturel (cerfs de Virginie, panthères de Floride, pygargues à tête blanche, alligators …). Le second comprend un littoral recouvert par la mangrove, des récifs coralliens et de nombreux sites de plongée sous-marine.

Miami, le paradis de la gastronomie et du shopping !

Tant Miami que Miami Beach abritent d’excellents restaurants à même de satisfaire les exigences de vos papilles gustatives. Même si les plats à base de fruits de mer sont les spécialités locales, ne repartez pas de Miami sans avoir savouré une « key lime pie », un succulent dessert à base de jus de citron vert, d’oeufs et de lait concentré, le tout surmonté d’une couche de meringue. En août et en septembre, la plupart des restaurants les plus réputés de la ville vous proposeront un menu « trois services » pour un tarif très avantageux.
Le long du front de mer de Miami Beach est évidemment tapissé de commerces, boutiques et magasins dans lesquels faire vos emplettes ou acheter vos souvenirs. Les galeries commerciales du Dolphin et de l’Aventura pourront satisfaire vos goûts de luxe. Si vous êtes en quête d’originalité, rendez-vous sur Coconut Grove, un quartier gorgé de bâtisses historiques, de bungalows et de domaines de style méditerranéen. Son centre animé, très illustre pour sa vie nocturne, foisonne de magasins des plus divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *