Pages Navigation Menu

Dans le voyage, il n'y a pas de certitude, seulement de l'aventure...

Le Choquequirao, une merveille cachée de la région de Cusco.

Le Choquequirao, une merveille cachée de la région de Cusco.

Le Pérou est une destination qui s’est considérablement développée ces dernières années et les sites archéologiques les plus connus sont souvent saturés en haute saison. Les alentours de Cusco regorgent tellement de ruines préhispaniques qu’on ne les a pas encore toutes découvertes.

Tout le monde a déjà vu des photos du Machu picchu! C’est l´un des emblèmes de la civilisation Inca. Cette année, par mesure de préservation, les conditions d´entrée au site changent. On ne pourra y accéder uniquement en compagnie d’un guide et seulement pour une demi-journée afin de limiter les dérives des touristes et de répartir le nombre de visiteurs sur l’ensemble de la journée.

Vue du trek du Choquequirao

Via cet article, nous avons donc décidé de vous proposer une alternative à ce joyau de l’architecture Inca : le Choquequirao. Il est plus difficile d’accès mais vous permettra d’éviter les foules de touristes qui se ruent vers le Macchu Picchu.

Le choquequirao est souvent surnommé la petite sœur du Machu Picchu. Pourquoi ?
Par ces similarités architecturales, il est globalement composé des mêmes éléments : entouré d’espaces de culture, le site compte également deux collines le surplombant et il se trouve bordé en contrebas par un fleuve (Apurimac pour le Choquequirao – Vilcanota pour le Machu Picchu). Enfin, tout comme la célèbre citadelle inca, le Choquequirao était lui aussi un lieu cérémonial et religieux.
Une des particularités de ce site est le secteur des lamas, les animaux sont représentés sur les terrasses. En descendant les marches nous avons l’impression qu’ils sont positionnés au hasard, mais en prenant de la distance nous remarquons qu’ils sont alignés de façon linéaire et nous apprendrons plus tard qu’une fois la nuit tombée, ceux-ci pointe vers certaines constellations du ciel andin. En étudiant les pierres et les techniques de construction de ce site, nous nous rendons compte que le site présente de nombreuses similitudes avec les vestiges de la civilisation Chachapoyas ayant occupée le Nord du Pérou avant l’épopée Inca. Nous apprendrons ensuite par la suite que les Inca déplaçaient les meilleurs ingénieurs à travers l’empire, d’où cette ressemblance dans les constructions.

Le secteur des lamas, Choquequirao

Inspirés par la nature, les Incas savaient trouver les lieux uniques, entourés de paysages sublimes pour y dresser les temples de leurs dieux: pour cette raison vous pourrez admirer tout au long du trek des montagnes imposantes et impressionnantes par leur beauté.

Pour accéder au site il faut compter 4 jours. Si vous avez du temps devant vous, vous pouvez également partir pour 9 jours pour faire un trek qui part de Capulliyoc, à deux jours de marche de Choquequirao, avant de rejoindre Machu Picchu par des chemins incas.

Vous trouverez plusieurs campements le long du chemin oú vous pourrez vous arrêter dormir et manger. Il faut avoir une bonne condition physique pour le faire car c’est l’un des treks les plus difficiles, non pas par l’altitude (vous serez toujours à une altitude inférieure à celle de Cusco) mais par le dénivelé (3000m de dénivelé positif – 3000m de dénivelé negatif en 4 jours). Vous sentirez bien vos jambes au bout du quatrième jour!

Venez découvrir avec nous cette merveille de la région de Cusco en ayant le luxe d´être presque seuls sur un site autant chargé d’histoire que le Machu Picchu…

Pasion Andina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *