Pages Navigation Menu

Dans le voyage, il n'y a pas de certitude, seulement de l'aventure...

Dossard au placard !

Dossard au placard !

Le trail séduit de plus en plus de coureurs dans le monde

Ses adeptes s’éloignent du bitume à la recherche de grands espaces naturels. La montagne est devenue un nouveau terrain de jeu. Les courses et les chalenges deviennent de plus en plus surhumains.

De son côté, le Dahu Ariégeois adapte cette nouvelle tendance avec des « trail voyage ».

Son slogan : Le dossard au placard !

Un nouvel état d’esprit que Denis Wohmann Accompagnateur en montagne et Coach sportif en trail souhaite transmettre. S’écarter de la pression des courses, du timing et surtout de la pression des objectifs qui génèrent stress et compétition …

Ses voyages ont pour but de s’éloigner de la foule et de mieux profiter des sites que nous traversons en mode trail.

Denis, adepte d’histoire locale et de nature est le nouveau chef d’orchestre du tourisme trailleur. Ses « trail voyage » uniques en France, permettent de traverser entièrement des massifs en mode trail pour rejoindre chaque jour un nouveau gîte avec visite et gastronomie du terroir. La logistique assure entièrement le transport des bagages d’un gite à l’autre ce qui permet de courir léger sur les étapes. Ces voyages pour coureurs sont limités à 6 personnes par coach ce qui garanti un accompagnement personnalisé et une bonne convivialité.

Le Dahu Ariégeois vous propose plusieurs trail voyage comme celui du Transfrontalier qui est le hors série de l’année 2018 avec 100 km et 7000mD+ pour passer les frontières de la France, de l’Andorre et de l’Espagne.

On vous présente aujourd’hui le trail Voyage en Pays Cathare qui est l’incontournable de sa collection.

Denis saura vous faire revivre l’époque du 12ème siècle au travers de l’histoire de Jordan le charpentier qui a vécu la chute du catharisme. Voici un aperçu du voyage.

Jour 1 – 17km et 900m D+

Notre point de départ se fait à partir du village de Roquefixade qui est dominé par le vestige d’un château en Pays Cathare. Ce lieu avait abrité les Parfaits «  Cathares » mais n’avait pas subi la croisade contre les Albigeois. Il avait été démantelé par Richelieu ayant peur de représailles. Cet édifice encore bien conservé se démarque par une arche unique pour cette époque. C’est parti pour rejoindre le gîte des Ninouniettes à Montferrier. Ses hôtes se feront un plaisir de mettre en avant leur cuisine médiévale.

Le jour 2 17 km et 1300m D+

Après un petit-déjeuner sportif avec nos hôtes nous quittons le petit village de Montférrier pour passer les anciennes mines de Fagas. Avec une allure régulière nous découvrons le pog de Montségur par les hauteurs. Cet imposant château est construit sur un piton rocheux qui se défendait principalement par son accès difficile. Après un ravitaillement emporté par notre logistique, nous empruntons les 200 mètres de dénivelé qui serpentent sur la face Ouest du Pog. Dans ce dernier haut lieu du catharisme nous profitons de la visite guidée de Fabrice CHAMBON qui fait parler les pierres de cette forteresse.

C’est dans le village de Montségur, au pied du pog avec ses petites ruelles de pierres ornées de fleurs, que nous finissons la soirée.

Jour 3 20km -1500 m D+

Au lever du soleil, un dernier regard sur le pog de Montségur avant de remettre les chaussures pour une journée bien remplie.

 

Nous prenons la direction de la montagne de la Frau pour gravir le pic du Soularac, le toit du pays de Tabes. L’histoire mentionne que lors de la capitulation de Montségur des biens importants appartenant aux cathares auraient été caché dans une grotte de ce massif.

Apres un passage à plus de 2 300 m d’altitude nous redescendons en direction du Château de Lordat. Surnommé également « le cimetière Cathare ».

Jour 4

Un peu de récupération !

Nous profitons de cette journée pour faire la visite des Spoglas d’Ornolac. Notamment, d’une ancienne chapelle rupestre chargée d’histoire de cette même période.

Et nous nous relaxons ensuite aux bains du Couloubret dans une ambiance soufrée.

Jour 5 17km et 1300m D+

On commence par une belle montée matinale afin de prendre rapidement de la hauteur et nous rejoignons la chapelle de St Barthélémy. Celle-ci fut construite en hommage du village de Larcat épargné par la peste. Elle nous offre un point de vue sur la vallée en contre bas et sur le massif de Tabes. Notamment le Pic de St Barthélémy et le Soularac franchis deux jours plus tôt.

Vous aurez de grandes sensations à courir sur la belle estive du roc de Miglos Ce massif nous permet de rejoindre le château de Miglos. Lieu retranché des cathares traqués par le grand inquisiteur Fournier.

C’est ici le terminus de notre aventure avec au compteur plus de 70 km et 5000 m D+, cinq châteaux en pays cathare et quatre massifs dont un passage à plus de 2300 m d’altitude.

 

Plus d’info sur ce voyage : http://dahu-ariegeois.fr/trekking-pyrenees/194-trail-voyage-ariege

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *